EFT

L’Emotional Freedom Technique (littéralement : « Technique de liberté émotionnelle»), abrégée en EFT, représente une pratique psycho-corporelle fondée aux États-Unis en 1993 par un ingénieur du nom de Gary Craig aujourd’hui à la retraite.

L’EFT a pour but d’alléger les souffrances émotionnelles et psychologiques des personnes. Elle se pratique par la stimulation de points situés sur le trajet des méridiens répertoriés par la médecine chinoise. En quelque sorte, l’EFT est une technique d’auto-acupuncture sans aiguilles. Pendant que vous tapotez certains points précis, nous trouvons les mots utiles pour vous libérer doucement de vos doutes, votre anxiété, vos peurs, votre culpabilité, votre colère, votre tristesse, et pour vous soulager des maux physiques qui y sont associés. Vous apprenez de plus une technique simple et efficace à utiliser seul chaque fois que nécessaire.

En quoi consiste la méthode EFT?

La technique consiste à libérer des perturbations siégeant dans le système énergétique du corps. Pour cela, elle exige que la personne se centre sur une problématique émotionnelle. Ensuite, la personne est amenée à effectuer des tapotements avec les doigts sur les points de terminaisons de méridiens du corps, tout en continuant à se centrer sur la problématique par la verbalisation du problème ou la visualisation mentale d’un évènement.

0-point-meridiens-corps-eft

De quel type d’EFT parlons-nous?

J’ai choisi d’être formé par EFT Suisse, organisation reconnue par Gary Craig, car je voulais apprendre sa technique et non l’un des nombreux avatars présentés sur internet car c’est sa méthode uniquement qui a été validée scientifiquement pour son efficacité (cf. références en bas de cette page).

À quoi sert exactement l’EFT?
L’EFT a pour but d’alléger les souffrances émotionnelles et psychologiques des personnes. En travaillant sur ce qui dérange, les problèmes, les croyances limitantes, les émotions négatives, elle permet:

  • – de se libérer des émotions toxiques, tout en conservant le message de l’émotion
  • – de se libérer du stress
  • – d’en finir avec les blocages, les peurs et les phobies,
  • – de reprendre la responsabilité de sa vie,
  • – de remplacer des croyances qui ne nous servent plus par de nouvelles croyances aidantes

L’EFT est conçue pour travailler sur les émotions négatives. Elle a été fondée pour traiter le problème définitivement et non le masquer. Gary Craig dit a ce sujet: « Il n’est pas besoin d’ajouter du bleu au ciel. II suffit de déplacer les nuages ! »

Combien de temps est nécessaire pour atteindre son objectif?
C’est variable suivant le type et le nombre de blocages. En général, une séance d’une heure suffit pour éliminer un blocage émotionnel, souvent même un peu moins pour les enfants notamment.

Quel est le déroulement d’une ronde de tapotement d’EFT?

1° PHASE : IDENTIFIER LE PROBLEME
Identifier : 1) le problème précisément en étant le plus spécifique dans la formulation (quand, avec qui, dans quelles circonstances, à quelle occasion précise … ?); 2) le ressenti au niveau de votre corps
2° PHASE : MESURER SON INTENSITE
Mesurer l’intensité du ressenti en terme de niveau de perturbation sur une échelle de 1 à 10 (0 étant je ne ressens aucune perturbation, et 10 je ressens la perturbation la plus haute que j’ai jamais connue)
3° PHASE : FORMULER VOTRE PROBLEME PAR UNE PHRASE
Trouver une phrase qui va résumer le problème.
4° PHASE : DESCRIPTION DU DEROULEMENT D’UNE SEANCE RACCOURCIE
Stimulation du Point Karaté : en répétant 3 fois : même si j’ai « ce problème », je m’aime (et je m’accepte comme je suis). Stimulation des 9 points de la ronde raccourcie :
– en tapotant chaque avec la pulpe des doigts (entre 7 et 10 tapotements)
– en formulant le problème soit en décrivant à chaque points le problème et ses différents aspects, soit en reprenant la formulation « du problème » .
On va utiliser les points de la mains soit pour compléter la ronde principale, soit seuls si on n’est pas seul et qu’on désire faire baisser une émotion dérangeante.

Est-ce que l’EFT est une méthode sérieuse et efficace?

(Ce texte est basé sur le Manuel de l’EFT 2ème édition qui a été rédigé par Dawson Church, président de EFT Universe, à la demande de Gary Craig. Il fait le point sur l’état actuel de la connaissance sur le fonctionnement de l’EFT).

Comparativement à la psychothérapie cognitivo-comportementale, une étude récente (Benor et al., 2009) a montré que l’EFT apporte des résultats similaires, mais dans un temps plus court ! Ainsi l’EFT est efficace contre le stress post-traumatique (Church and Brooks, 2014), les phobies (Salas, Brooks, et Rowe, 2011), le stress en réduisant notamment le taux de cortisol dans le sang (Bougea et al., 2013 ; Church, Yount and Brooks, 2012 ), les troubles obsessionnels-compulsifs (Mortiz et al., 2011), les douleurs (Brattberg, 2008), les troubles du comportement alimentaire (Sojcher, Gould Fogerite, et Perlman, 2012), et l’inconfort chez les patients cancéreux (Gundgaard Pedersen, Johannessen, Hjelmborg et Zachariae, 2014).

L’EFT a atteint les standards de l’Association Américaine de Psychologie (APA-American Psychological Association) pour être reconnu comme un traitement efficace pour les phobies. L’EFT a également atteint les mêmes critères d’exigence comme « traitement efficace » ou « probablement efficace » pour plusieurs autres problèmes psychologiques tels que l’anxiété, la dépression et le syndrome de stress post-traumatique (SSPT). Plusieurs essais contrôlés randomisés de l’EFT avec le syndrome de stress post-traumatique ont été menés. Les investigateurs incluaient la thérapeute Crystal Hawk, Audrey Brooks, Olli Toukolehto, MD, du Centre Médical Walter Reed de l’Armée, Phyllis Stein, PhD de l’Ecole Médicale de l’Université de Washington et Maria Wren de l’Administration des Vétérans sur le campus Newington dans le Connecticut. Dans cette étude, cinquante-neuf vétérans de guerre ont été regroupés aléatoirement soit dans un groupe d’EFT soit dans un groupe en liste d’attente. Le groupe EFT a effectué six séances en présence de coachs qui les ont aidés à tapoter sur leurs souvenirs de combat. Alors que ceux en liste d’attente n’avaient pas d’amélioration avec le temps, les symptômes de SSPT du groupe EFT ont considérablement diminués. Leurs niveaux de SSPT a décliné rapidement et l’un deux a déclaré après, « J’ai retrouvé ma vie. » Leur expérience fait maintenant l’objet d’un film documentaire, « Opération Libération Emotionnelle » (Operation Emotional Freedom).

L’EFT peut être efficace avec le SSPT pour d’autres groupes de personnes. Une étude a été entreprise sur des garçons adolescents. Les participants étaient résidents dans un foyer et y avait été envoyés par un juge parce qu’ils étaient victimes d’abus à la maison. Un groupe a reçu une seule séance d’EFT dans laquelle ils ont tapoté sur les aspects les plus douloureux de leur enfance alors que ceux qui avaient été sélectionnés aléatoirement pour le groupe de contrôle n’ont reçu aucun traitement. Quand ils ont été contrôlés un mois plus tard, les garçons qui avaient bénéficié de l’EFT avaient 91% de déclenchement émotionnel en moins et ils s’étaient tous normalisés sur l’Echelle d’Impact d’un Evénement (IES-Impact of Event Scale), le questionnaire utilisé pour évaluer les mémoires traumatiques.

L’EFT s’est aussi montrée utile pour la perte de poids. Dans un essai contrôlé randomisé mené par Peta Stapleton et ses collègues de l’Université Griffith en Australie, les sujets ont montré une réduction significative de leurs fringales, tout comme les professionnels de la santé dans l’essai libre. Avec le temps, cela a induit aussi une perte de poids. Les leçons retenues de cette étude et de programmes similaires sont résumées dans le livre l’EFT pour la Perte de Poids.

Quelles sont les références scientifiques?
Benor, J.D., Ledger, K., Toussaint, L., Hett, G., Zaccaro, D. (2009). Pilot study of emotional freedom techniques, wholistic hybrid derived from eye movement desensitization and reprocessing and emotioanl freedom technique, and cognitive behavioral therapy for treatment of test anxiety in university students. Explore. 5, pp 338-340.
Bougea, A.M., Spandideas, N., Alexopoulos, E.C., Thomaides, T., Chrousos, G.P., Darviri, Ch. (2013). Effect of the emotional freedom technique on perceived stress quality of life, and cortisol level salivary levels in tension-type headache sufferers: a randomized controlled trial. Explore, 9, pp 91-99.
Brattberg, G. (2008). Self-administered EFT (Emotional Freedom Techniques) in Individuals With Fibromyalgia: A Randomized Trial. Integrative Medicine, 7, pp 30-35.
Church, D., Brooks, A.J. (2014). Cam and energy psychology techniques remediate PTSD symptoms in veterans and spouses. Explore, 10, pp 24-33.
Church, D., Yount, G., Brooks, A. J. (2012). The Effect of Emotional Freedom Techniques on Stress Biochemistry : A Randomized Controlled Trial. The Journal of Nervous and Mental Disease. 200, pp 891-896.
Dhond, R., Kettner, N., Napadow, V. (2007). Neuroimaging Acupuncture Effects in the Human Brain. The journal of alternative and complementary medicine, 13, pp 603-616.
Gundgaard Pedersena, C., Johannessen, H., Hjelmborgc, J., Zachariae R. (2014). Effectiveness of energy healing on Qualityof Life: A pragmatic intervention trial incolorectal cancer patients. Complementary Therapies in Medicine, 22, pp 463-472.
Levin, P., Lazrove S., Van der Kolk, B. (1999). What Psychological Testing and Neuroimaging Tell Us about the Treatment of Posttraumatic Stress Disorder by Eye Movement Desensitization and Reprocessing. Journal of anxiety disorders, 13, pp 159-172.
Moritz S., Carrillo Aravena, S., Guczka, S.R., Schilling, L., Eichenberg, Ch., Raubart, G., Seebeck, A., Jelinek, L. (2011). Knock, and it will be opened to you? An evaluation of meridian-tapping in obsessive-compulsive disorder (OCD). J. Behav. Ther. & Exp. Psychiat. 42, pp 81-88.
Salas, M. M., Brooks, A.J., Rowe, J.E. (2011). The immediate effect of a brief energy psychology intervention (emotional freedom techniques) on specific phobias : a pilot study. Explore, 7 pp 155-161.
Sojcher, R., Gould Fogerite, S., Perlman A. (2012). Evidence and potential mechanisms for mindfulness practices and energy psychology for obesity and binge-eating disorder. Explore, 8, pp 271-276.
Swingles, P.G., Pulos L., Swingles, M.K. (2004). Neurophysiological indicators of EFT treatment of post-traumatic stress. Subtle energies & Energy Medicine,15, pp 75-86.